Dans la plupart des cas, les jardiniers-paysagistes n’ont pas un métier pénible, même s’ils travaillent en extérieur. Cependant, certaines de nos missions sont plus difficiles que d’autres. Avec ce référentiel, nous souhaitons éviter aux salariés tous risques pour leur santé, et leur permettre d’exercer leur métier, qui est aussi souvent leur passion, tout au long de leur carrière.Catherine Muller, Présidente de l’Unep

Le référentiel pénibilité de la profession du paysage, réalisé par l’Unep, a été officiellement homologué et publié au Journal Officiel le 5 mai 2017 par les ministères du Travail et des Affaires sociales. Ce référentiel pénibilité a pour objectif d’accompagner les entrepreneurs du paysage dans l’évaluation et la déclaration de l’exposition de leurs salariés aux facteurs de risques définis par la loi. Accompagné d’un outil de calcul, le référentiel facilitera le travail des chefs d’entreprise, tout en garantissant la protection de leurs salariés.

LA PHRASE DE LA SEMAINE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.