Le chiffre 11 500

Comme le nombre d’apprentis ayant bénéficié du dispositif Pays’Apprentis.

L’Union Nationale des Entreprises du Paysage et les Organisations Syndicales de Salariés poursuivent leur mobilisation au profit des jeunes apprentis du secteur du paysage en lançant la 7e édition du dispositif Pays’Apprentis. Cet accompagnement financier, compris entre 150 et 500 euros, contribue à la prise en charge des frais de déplacement ou d’hébergement liés à l’éloignement entre le centre de formation et le lieu d’apprentissage. Pays’Apprentis est réservé aux apprentis des entreprises du paysage affiliés à la Mutualité Sociale Agricole (MSA), qui entrent dans l’année de validation de leur diplôme. L’entreprise d’accueil doit également être affiliée à la MSA. Ce dispositif, géré avec le concours du Groupe Agrica, sera effectif dès le 15 octobre 2018. La date butoir de réception des demandes est fixée au 31 décembre 2018.

Le gris, indémodable.

Les références et les dernières nouveautés proposées par les fabricants de dalles, de pavés et de modules en tout genre, confirment la tendance : les teintes grises ont toujours autant de succès. Tour d’horizon des produits à ne pas rater pour magnifier les sols.

gris

Intemporel, harmonieux, basique, décliné en multiples coloris… le gris s’invite partout. Il colore les pavés, les dalles et les bordures, tous matériaux confondus (béton, pierre naturelle, pierre reconstituée…). Avec le gris, le jardin n’est plus triste, mais chic, où cette teinte a autant le droit de cité, ni ce n’est plus, que les autres coloris. C’est peut être même la seule gamme chromatique qui traverse les époques sans jamais lasser et constitue la base des références actuelles, notamment en matière de pavage et de dallage.
Pour cause, les modules gris ont l’avantage de se marier avec tout : l’enrobé, les végétaux, le mobilier, les façades…
Le gris est un ton neutre, mais élégant, surtout à la lumière du jour. On peut l’associer avec d’autres couleurs (blanc, noir…) ou ses propres nuances (gris perle, argent, ardoise, bistre, anthracite…). Les fabricants de pavés et de dalles les plus imaginatifs associent d’ailleurs à cette diversité chromatique, des reliefs tantôt mimétiques, sobres, doux ou délicatement graveleux. Du côté des formats, si les pavés restent des pavés (on pense aux pavés 20/14, d’épaisseur 4 cm et aux pavés 15/15), les grands gabarits de dalles, souvent gris, ont tendance à prendre le pas sur les standards habituels.

gris

Pierres naturelles et reconstituées.
La société Marshalls insiste sur les qualités du granite. “C’est une pierre volcanique qui est très dure et résistante à l’usure. Elle est facile d’entretien, car elle est résistante aux détergents légèrement acides. Sa couleur neutre grise se marie parfaitement avec tous les autres éléments et sa structure cristalline la rend brillante. Tous ces avantages se combinent pour un prix relativement abordable” indique Nele Van Der Plas, du service marketing de Marshalls.
Dans un style différent, et c’est bien là tout l’avantage du gris foncé, Cupa Stone propose une gamme élégante de quartzite, nommée Infercoa. Cette pierre résistante et de qualité irréprochable offre un ensemble de solutions décoratives. Sa finition brute ou aspect lisse scié permet de créer des espaces exclusifs. Grâce à ses tons gris foncé et noir, sa rugosité et sa finition naturelle, cette pierre s’adapte à tout type d’ambiance. Placés dans l’espace public, ces modules en quartzite offrent un décor mixte, où modernité et rusticité se côtoient harmonieusement. De son côté, la société Aquiter mise aussi sur le granite, mais également sur des tons plus clairs, avec notamment les dalles ‘Saint-Vincent’, qui se marient parfaitement avec des teintes gris sombre.
Bien souvent, les références en pierres reconstituées sont disponibles en gris. Modèles très élégants dans l’espace public, les dalles ‘Schistone’ de Bradstone possèdent une structure feuilletée très particulière, proche de l’ardoise, avec des reflets contrastés autour du gris, du bleu et du noir.

gris

Béton.
En l’absence de pigments dans les formulations des fabricants, les modules en béton sont naturellement gris. Filiale du Groupe Alkern, Nexteria présente les pavés ‘Dives’, proposés en multiformats (15 x 15/22 x 6,3 ; 5 x 15/22 x 6,3 ; 5 x 30 x 6,3), en sable, en gris bien entendu, et en anthracite, la teinte du moment. Carrossables (idéalement placés à l’entrée d’un garage), ces pavés forment en surface des dégradés de couleurs, sorte de ‘vagues successives’ de différentes teintes, renforçant ainsi leur raffinement, surtout en optant pour l’anthracite.
Nos voisins d’outre-Rhin en ont fait leur spécialité et présentent dans leur catalogue tout un panel de pavés et de dalles de couleur grise, des plus classiques, avec des produits lisses et de dimensions standards (60 x 30 x 4/6, 80 x 40 x 4/6…), aux plus originaux, avec des modèles grésés ou polis, couverts parfois d’un doux relief.
Quoi qu’il en soit le béton est à la mode. Outre ses qualités mécaniques et sa résistance, sa modernité et la finesse de sa texture plaisent beaucoup. Des fabricants proposent d’ailleurs de mixer les formats et les teintes grises afin de former de véritables puzzles à l’air libre. Le rendu est très esthétique et dynamise ainsi l’espace public. Après, peu importe les matériaux, le gris remporte tous le suffrages : il est très demandé, incarne l’élégance et, ce qui ne gâche rien, masquent d’éventuelles tâches ou imperfections.

 

gris

 

Le gris est un ton neutre, mais élégant, surtout à la lumière du jour.
On peut l’associer avec d’autres couleurs (blanc, noir…) ou ses propres nuances (gris perle, argent, ardoise, bistre, anthracite…)

 

Retour à la page d’accueil ou retrouvez de nombreuses solutions sur Placedupro.com

Vous êtes 65 % à privilégier le paillage organique, par rapport au paillage minéral.

Quel type de paillage utilisez-vous le plus ?

Vous êtes 65 % à privilégier le paillage organique, par rapport au paillage minéral !

Paillage organique 65 %
Paillage minéral 35 %

Devenus incontournables dans les massifs, les paillages s’inscrivent dans une logique d’entretien durable des jardins et permettent de limiter la pousse des adventices.
Minéral ou organique, le paillage décore avec soin les massifs et conserve de la fraicheur aux pieds des végétaux.

Travaux d’entretien des constructions paysagères : une règle professionnelle pour l’entretien des revêtements et des ouvrages maçonnés paysagers

La 28e règle professionnelle de l’Union Nationale des Entreprises du Paysage, est sur la thématique de l’entretien des constructions paysagères. Ce document a été rédigé en partenariat avec l’AITF (Association des Ingénieurs Territoriaux de France), la FFP (Fédération Française du Paysage) et Hortis (Association des directeurs d’espaces nature en ville).

Les constructions paysagères désignent un vaste ensemble d’ouvrages ; des revêtements aux murets, en passant par les escaliers et les aires de jeux. Chacun d’entre eux présente des éléments particuliers qui nécessitent des préconisations d’entretien dédiées, comme les éléments métalliques, les joints ou les éléments d’écoulement. De même, les altérations sont nombreuses et diverses : des salissures plus ou moins graves, des fissures, la présence de mousse, l’apparition d’une patine ou de traces d’oxydation…

Après une première partie dédiée aux définitions des termes techniques employés, la règle professionnelle aborde les aspects généraux de l’entretien : l’importance de la phase de conception, les responsabilités du professionnel, ainsi que les objectifs et les généralités de l’entretien des constructions paysagères.

“On oublie souvent que l’expertise des paysagistes dépasse le cadre du végétal : ils doivent également maîtriser les revêtements, mettre au point des structures complexes, manipuler des matériaux très variés. Il est important que l’Unep accompagne les professionnels de la filière sur les aspects très techniques de leur métier et les sensibilise aux bonnes pratiques et normes en vigueur. Ce sont aujourd’hui 28 règles professionnelles qui ont ainsi été rédigées par l’Unep, avec l’aide de plus de 250 professionnels bénévoles.” souligne Pascal Berger, entreprise Berger Paysage, adhérent Unep région Pays de la Loire.

L’engazonneuse électrique Othmerding

Innovations et Paysage est l’importateur exclusif en France de l’engazonneuse électrique Othmerding.

D’origine Allemande, cette machine présente la particularité, en plus de fonctionner sur batterie, de proposer deux outils en un : un rouleau seul et une engazonneuse automotrice. Elle vient tout juste d’être primée au palmarès des innovations de Salon Vert 2018. Le rouleau électrique devient une engazonneuse lorsqu’on lui adjoint, par un système de fixation simple et très rapide, un semoir. Il peut être équipé d’une batterie d’appoint pour augmenter de manière très significative l’autonomie entre deux charges.

 

Retour à la page d’accueil ou retrouvez de nombreuses solutions sur Placedupro.com

La phrase de Pierre-Yves Rallet, Directeur Marketing et Commercial du Groupe Loxam.

“Loxam continue d’innover et de se réinventer, en s’appuyant sur les opportunités apportées par le numérique et en capitalisant sur plus de 50 ans d’expertise et de savoir-faire dans la satisfaction de nos clients”, souligne Pierre-Yves Rallet, Directeur Marketing et Commercial du Groupe Loxam.

loxam

Loxam, leader européen de la location de matériel et d’outillage renforce son offre digitale pour apporter aux professionnels toujours plus de fonctionnalités, de conseils, de services et d’informations.

Avec une interface améliorée et intuitive, le site www.loxam.fr met à la disposition des internautes une base de données d’informations pratiques et techniques. De multiples photos, vidéos et conseils sécurité enrichissent l’offre Loxam, pour accompagner les clients dans leurs choix, quel que soit leur secteur d’activité.

Chaque demande de devis est calculée en temps réel et il est possible à tout instant de pré-réserver son matériel, de programmer une livraison sur chantier ou choisir un retrait dans l’une des 500 agences la plus proche.

Grâce à MyLoxam, espace en ligne personnel et sécurisé, le client bénéficie de services innovants comme la gestion en ligne de ses contrats, le suivi de ses factures, le pilotage et le reporting de son activité. Accessible 7 jours sur 7 et 24 h sur 24, depuis un PC, un smartphone ou une tablette, MyLoxam a été développé pour apporter plus d’autonomie et d’efficacité aux professionnels.

Le chiffre 6

Comme le pourcentage de foyers français ayant un système d’arrosage automatique pour leur jardin ou terrasse.

D’après une étude de Kantar TNS réalisée pour Val’hor et FranceAgriMer sur l’entretien et l’aménagement des jardins et terrasses en 2017 : 1,3 million de foyers français sont équipés d’un système d’arrosage automatique. Il y a une forte corrélation entre la présence d’un arrosage automatique et le climat. Dans le sud de la France, le pourcentage de foyers ayant un système d’arrosage automatique est plus important (16 % en région PACA). Cet équipement est plus développé dans les foyers aisés, en très grande agglomération et en maison avec un grand jardin.

 

Retour à la page d’accueil ou retrouvez de nombreuses solutions sur Placedupro.com

Carport en bois : l’abri-voiture qui a du style !

Vos clients souhaitent trouver une alternative aux garages fermés et vous n’êtes pas prêts à vous lancer dans de lourds travaux de construction ? Les carports sont faits pour vous. Simples à installer, souvent disponibles en kit et/ou sur-mesure, ces structures ne présentent pas plus de contraintes techniques à l’installation qu’un linéaire de clôtures ! Chaleureux, les carports en bois sont toujours très prisés par la clientèle.

 

Carport

 

Non, ce n’est pas un garage dont on aurait supprimé les façades. Il s’agit bien d’un équipement à part entière que de plus en plus de paysagistes, habitués à poser des clôtures ou à monter des cabanes en bois, proposent à la clientèle. Une prestation supplémentaire pour le plus grand confort… de la voiture. Mais pas seulement, car un carport peut servir d’abri à des deux-roues, un bateau, un camping-car, un tas de buches… et accueillir éventuellement un espace de stockage fermé, sorte de petite cabane accolée à la structure. D’où l’intérêt, avant d’ériger le moindre poteau de soutien, d’interroger le client afin d’identifier ses besoins et de lui proposer un carport parfaitement adapté.
A noter : des logiciels (Nova, Jardisoft, Lumion…) permettent de modéliser en 3D le futur carport. Un atout sérieux pour défendre son projet auprès du client.

Une structure ouverte, semi-ouverte…
Une, deux… voitures à protéger ? Envie d’un camping-car ou de changer de voiture par la suite (un 4×4 prend plus de place qu’une citadine) ?
De charger/décharger son véhicule à l’abri, coffre ouvert ?… Autant de questions que le paysagiste doit poser au client, car le dimensionnement du carport peut passer du simple au double. “Les dimensions idéales pour abriter des voitures est de 350 x 550 cm pour un véhicule, et 550 x 550 cm pour deux véhicules. Nous proposons également en standard des carports pour trois véhicules (850 x 550 cm) et quatre véhicules (1 100 x 550 cm). Cas particuliers :
nous sommes en mesure de proposer des carports jusqu’à 8 m de largeur, sans poteaux intermédiaires, jusqu’à 3,5 m de hauteur de passage (standard du carport Laval) et de s’adapter sur-mesure aux dimensions demandées
” indique Joël Chastagnier, commercial chez Moduland. Sur-mesure également avec Collstrop. “Nous pouvons également fabriquer certains modèles sur-mesure et aller jusqu’à 3,3 m de hauteur de passage et 5,7 m de largeur entre les poteaux” indique Ludovic Pelczar, délégué commercial. Chez Piveteaubois, des kits permettent de rehausser le carport jusqu’à 3,17 m de haut, pouvant ainsi accueillir un camping-car sans démonter la structure. Dans tous les cas, le montage d’un carport ne nécessite pas de compétences particulières en menuiserie ou en construction. Le paysagiste, qui a l’avantage de bien connaître les jardins de ses clients, est donc le prescripteur idéal !

Au client qui, finalement, hésite entre un carport ou un garage fermé, le paysagiste doit être persuasif et appuyer son discours de nombreux arguments. D’abord esthétiques, puis techniques. Par exemple, un carport assure une ventilation permanente, générant un effet ‘séchoir’, contrairement au garage fermé, où l’air ambiant et l’eau de pluie présente sur les châssis stagnent, pouvant provoquer de la corrosion.
Ce qui n’empêche pas de proposer, sur un, deux ou trois côtés, des fermetures pleines, avec des madriers d’environ 44 mm d’épaisseur, à claire-voie (succession horizontale ou verticale de tasseaux et d’espaces vides), à lames orientées, voire orientables, ou vitrées. Ne serait-ce que pour protéger les véhicules (ou autres) des vents dominants, de la poussière, des rayons du soleil, parfois du regard des voisins, mais également de ‘s’accrocher’ à une structure existante (habitation, mur) si tel est le cas ou la volonté du client.

Carport

Installation
Première étape: “bien lire la notice et prendre le temps de comprendre la conception”. Un conseil simple, mais primordial. “Vérifier également, pour un carport adossé, s’il est possible de venir fixer la structure sur le pignon d’une maison (garantie décennale). Réserver les plots béton…” ajoute Ludovic Pelczar. Plus généralement, “le carport se pose sur platine en acier galvanisé pour éviter que le poteau soit en contact direct avec le sol. Les plots béton de 30 x 30 x 40 cm au minimum ou une dalle en béton armé, d’une épaisseur (indicative) de 12 à 14 cm, permettent d’ancrer le carport au sol. Dans le cadre de plots en béton, il est recommandé de centrer les plots par rapport à l’axe des poteaux. La structure se monte idéalement à trois personnes” indique le commercial de Moduland. “Toute notre quincaillerie de montage est fournie avec le carport et l’ensemble des pièces sont numérotées pour faciliter la mise en œuvre. Les usinages ‘Astufix’ à queue d’aronde sont plébiscités par les professionnels car ils évitent les équerres et sabots métalliques.
Ils permettent en outre un gain de hauteur sur l’épaisseur de la toiture. Nous conseillons également d’utiliser du bois contrecollé, afin d’éviter la formation de fentes.
Les essences que nous utilisons sont l’épicéa, le pin, le douglas, le chêne la mode au Royaume-Uni !)
”. Autre méthode chez Collstrop. “Le traitement autoclave de qualité que nous appliquons permet de sceller les poteaux en pin sylvestre directement dans le sol, sur fond drainant avec un béton ‘sec’. Cela assure la stabilité de la structure et évite
les jambes de force et contreventement (pas toujours esthétique et empiétant sur le passage utile). Nous proposons également du pin lamellé-collé ou thermochauffé pour des poses sur platines” i
ndique le délégué commercial. De son côté, Séverine Barone, responsable marché aménagement extérieur chez Piveteaubois, conseille les deux méthodes : “une mise en œuvre sur dalle béton armée de 12 cm d’épaisseur ou sur plots béton de 400 x 400 minimum”.

Carport

Toitures, du solide !
Deux types de toitures existent : les toits pentus (une ou deux pentes) et les toits plats, plus contemporains. Pour les carports à toit plat, l’EPDM est le matériau le plus fiable en termes de résistance mécanique et d’étanchéité. En complément, des profils de rives en aluminium et des descentes en zinc apportent un cachet haut de gamme au carport. A noter : des bacs acier sont proposés en raison de leur légèreté et de leur faible coût, mais la finition n’est pas la même. Pour les carports à toits pentus, la tuile ou l’ardoise sont généralement utilisées, en accord avec la toiture des bâtiments attenants. Par ailleurs, il faut savoir que certaines toitures peuvent être végétalisées. “On renforce nos structures et réalise les notes de calcul pour pouvoir végétaliser la toiture. A savoir que des surcharges exceptionnelles de 100 kg/m² sont à prendre en compte pour les carports bois dont les toitures sont inférieures à 7 % en pente” développe Joël Chastagnier. Enfin, quid de la neige, alourdissant les toitures ? Il suffit que le carport soit conforme au rapport DTU-Eurocode 5, propre à chaque région, sinon la garantie décennale devient caduque pour l’installateur. Maintenant, vous savez tout !

Que dit la loi en matière d’implantation ?
Une démarche en mairie est systématiquement réalisée pour l’installation d’un carport car seuls les abris inférieurs à 5 m² sont exemptés d’autorisation. Une déclaration préalable de travaux est obligatoire dans les cas suivants : construction nouvelle ou travaux sur une construction existante ayant pour résultat la création d’une surface de plancher ou d’une emprise au sol comprise entre 5 m² et 20 m². Pour les travaux sur une construction existante, ce seuil est porté à 40 m² si la construction est située dans une zone urbaine couverte par un plan local d’urbanisme (PLU) ou un plan d’occupation des sols (POS).
Les travaux, ayant pour effet la création d’une surface d’au moins 20 m² et au plus 40 m², nécessitent un permis de construire si, après réalisation, la surface ou l’emprise totale de la construction dépasse 150 m². Un permis de construire est exigé si vos travaux ajoutent une surface de plancher ou une emprise au sol supérieure à 40 m²” détaille Joël Chastagnier.
Concernant l’implantation en limite de propriété, la législation française autorise une installation soit en limite (les poteaux doivent être à l’aplomb de la limite et il ne doit pas y avoir de débords), soit distante de 4 m par rapport à la propriété voisine (3 m dans certaines communes). De toute façon, le paysagiste doit prévoir une zone assez large pour faciliter les manœuvres de la voiture.

Retour à la page d’accueil ou retrouvez de nombreuses solutions sur Placedupro.com

Vous êtes 67 % à privilégier l’utilisation de semences de gazon pour vos aménagements paysagers !

Privilégiez-vous l’utilisation de gazon de placage ou de semences de gazon ?

 

Semences de gazon 67 %

Gazon de placage

33 %

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

A l’inverse du semis, le gazon de placage est cultivé en amont par les producteurs pendant plusieurs mois, avant d’être transplanté afin de réaliser un espace engazonné, d’où son coût plus élevé. Il permet d’obtenir un résultat de qualité immédiatement.

 

La dynamique de croissance des entreprises du paysage se confirme !

L’Unep a dévoilé le baromètre Unep-Val’hor-Agrica qui regroupe les résultats économiques de la filière pour le 1er semestre 2018. Le chiffre d’affaires est en nette progression, avec + 6,5 % au 1er trimestre et + 3 % au 2e trimestre par rapport à 2017 ! L’activité globale des entreprises du paysage, tous secteurs confondus, s’établit à + 5,5 % en 2018. Après une année 2017 très dynamique pour le marché des particuliers, ce marché présente à nouveau une croissance soutenue, avec une hausse de + 6 % au 1er trimestre puis de 5 % au 2e. Les particuliers sont de plus en plus nombreux à recourir aux services de paysagistes, ils représentent près de 45 % du chiffre d’affaire du secteur. En 2017, 1,4 million de foyers ont fait appel à un professionnel pour aménager leur jardin ou leur terrasse. Le chiffre d’affaires des marchés privés hors particuliers connait un léger recul au deuxième trimestre (-1 %). Quant aux marchés publics, ils sont en forte hausse + 11 % au 1er trimestre et + 3 % au 2e trimestre.

unep