Le manque d’eau se fait ressentir dans de nombreux départements et certains secteurs atteignent le niveau maximum d’alerte. Les seuils entraînant des mesures de restriction sont définis au niveau local par les préfets. Les arrêtés sont nombreux, il convient de vous reporter à la carte des arrêtés publiée sur le site gouvernemental www.propluvia.developpement-durable.gouv.fr, pour repérer ceux qui concernent votre secteur géographique.

Quatre niveaux ont été définis : vigilance, alerte, alerte renforcée, crise. Les mesures de limitation des prélèvements sont progressives et adaptées aux différents usagers.

Agriculture: (80% des prélèvements entre juin et août) : interdiction d’irriguer 1 jour par semaine, plusieurs jours par semaine ou à certaines heures jusqu’à l’interdiction totale de l’irrigation.

Des outils à votre service pour informer vos clients
Les épisodes de sécheresse représentent un danger pour les végétaux et diminuent les possibilités d’arrosage.
Au-delà des mesures à prendre pour la survie des plantations, vous devez aussi informer vos clients sur les conséquences des épisodes de sécheresse et des arrêtés préfectoraux, dans le cadre de votre devoir de conseil.

Alertes sécheresse, des restrictions pour les entreprises du paysage

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *