A la question « Faites-vous parti d’un réseau de paysagistes professionnels ? » vous avez répondu

Non : 50 %

Oui : 40 %

Non mais j’y pense : 10 %

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Au quotidien, et surtout les premières années, suite à la création de l’entreprise, les professionnels ont bien souvent la tête dans le guidon… Appartenir à un réseau professionnel peut permettre d’échanger avec des confrères sur les bonnes pratiques et prendre du recul. Cependant, l’indépendance a aussi du bon : il n’est pas nécessaire d’appartenir à un réseau pour développer son activité et se sentir appartenir à la profession. A chacun de se poser pour mieux connaître ses besoins et anticiper sereinement le développement de sa société.

Appartenir à un réseau professionnel ou non, les avis sont partagés !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *