_mullerCatherine Muller, présidente de l’Unep, a dévoilé le 27 janvier dernier à Paris les chiffres du secteur du paysage pour 2014.

Qu’il s’agisse de la croissance, de l’obtention de marchés, des embauches ou encore des investissements : tous les indicateurs sont malheureusement passés au rouge. Le secteur du paysage se replie de 2% au 4e trimestre 2014, après un recul de 2,5% à l’issue du 3e trimestre de 2014 par rapport aux mêmes périodes de l’année précédente. Voilà donc deux semestres consécutifs que l’activité se rétracte et de l’aveu même des entrepreneurs du paysage interrogés, les perspectives ne sont pas davantage engageantes pour 2015. Selon l’analyse de l’Unep et d’Agrica, la baisse du rythme de construction de logements neufs qui se poursuit et la chute de l’activité en matière de travaux publics (liée à la réduction des investissements des collectivités locales) se répercutent sur l’activité des entreprises du paysage. Une baisse de 1% est attendue au 1er trimestre et même de 3% au 2e trimestre 2015.

Dans ce contexte, Catherine Muller reporte que la préoccupation première des entreprises porte sur le maintien du niveau des carnets de commandes (114 jours de travail en moyenne dans les 6 mois à venir contre 118 jours sur la même période de 2014).

Baromètre Unep-Agrica 2014 : les indicateurs passent au rouge

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.