À partir de la mi-avril, le jardin de l’église Notre-Dame, imaginé par la paysagiste et historienne anglaise Caroline Holmes, dévoilera ses essences, après des travaux réalisés pour un montant de 1,1 million d’euros.

D’un budget de 1,1 million d’euros, le jardin de Tudor, qui entourera l’église Notre Dame de Calais commence à prendre forme, comme on peut le lire dans La Voix du Nord, « Les allées se dessinent, la terre végétale se stabilise. (…) Les jardiniers de l’entreprise marckoise SAEE sèmeront les premières graines et planteront les arbres en mars. Puis, les hommes du service espaces verts de la ville se chargeront de l’entretien. Le lieu se déclinera en huit thématiques symboliques des jardins Tudor, répartis sur 7 000 m² : les jardins solaire et lunaire (…), l’entrelac, le verger, la roseraie avec la rose Notre-Dame, le parterre nouveau, le jardin des sept, l’herbier de Charlemagne, le labyrinthe. Une pergola à l’ancienne symbolisant le cloître sortira de terre côté est. Sauge et armoise argentées, santoline verte, thym citrin, pommiers, pruniers, néfliers, crocus, pensées, pâquerettes, perce-neige, pervenches, primevères embaumeront les allées ».

Chantier en cours

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.