Cette nouvelle règle professionnelle du paysage aborde le sujet très particulier des baignades artificielles à filtration biologique. A l’inverse des piscines, ces bassins ont la particularité de ne pas être alimentés exclusivement en eau neuve, mais de nettoyer l’eau par un procédé de filtration assuré par une zone plantée. Végétaux, sol et bactéries éliminent les micro-organismes nuisibles et les déchets pour permettre aux utilisateurs de se baigner sans risque. Cette technique est utilisée pour des baignades de particuliers mais aussi pour de grands complexes accessibles au public.

S’abonner au magazine Profession Paysagiste
Conception et réalisation de baignades artificielles avec filtration biologique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *