Opus romain, queue de paon, arc de cercle, pose en quinconce, en ligne… Les appareillages, appelés communément calepinages, sont nombreux, parfois complexes, mais toujours agréables à regarder lorsqu’ils sont posés dans les règles de l’art. A condition, bien entendu, de choisir le bon calepinage en fonction des caractéristiques du site d’implantation, question de cohérence architecturale. Rappel des différents types d’appareillage et des techniques de pose les plus efficaces.

Découvrez la totalité de l’article dans notre numéro de janvier 2017.

Dalles et pavés : quels appareillages ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *