Voies Navigables de France (VNF) s’est lancé un défi : faire appel au mécénat pour recueillir 30 millions d’euros sur 15 ans afin de financer des replantations sur le canal du Midi.

Cette somme est destinée au remplacement progressif des 42 000 platanes menacés par le chancre coloré apparu sur les berges en 2006. Le coût de l’opération est estimé à plus de 200 millions d’euros sur 20 ans, hors frais de maîtrise d’œuvre, dont 68 millions pour l’abattage, 72 millions pour la reprise des berges, 54 millions pour les plantations et 6 millions pour les mesures de protection. Les espèces végétales seront variées, « rejetant la généralisation d’une essence unique pour éviter tout risque de pandémie, comme c’est le cas pour le chancre coloré du platane, le projet prévoit un nombre et une diversité des essences pour conserver au canal son caractère unitaire, générateur de monumentalité », peut-on lire sur le site de VNF.

Du mécénat pour arborer

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.