norteneVéritable housse 2 en 1, elle protège la partie haute de la plante avec un voile non tissé très épais, tandis qu’une housse réfléchissante en pied assure la protection des racines et des poteries gélives.

 

L’hivernage s’impose lorsque la température frise le zéro degré pour les plantes non rustiques comme les lauriers, les palmiers, les mimosas, les agrumes et les oliviers.

Pour protéger les plantes comme il se doit, il est recommandé de les regrouper de préférence le long d’un mur, puis de les recouvrir d’un voile d’hivernage. Pour celles qui s’avèrent intransportables (poteries très lourdes par ex), la housse individuelle s’impose. Elle permet de gagner quelques degrés, en produisant naturellement un effet serre bénéfique à la plante.

Cette housse résiste à toute épreuve, grâce à un non tissé de 100 g/m2 difficilement déchirable et surtout traité anti-UV. Très perméable, ce non tissé permet à la plante de respirer et laisse passer l’humidité car l’eau qui reste perle sur le tissu. Lors de la pose, il est conseillé de laisser de l’ampleur à la plante, et il est tout à fait envisageable de réutiliser cette housse pendant 2 ou 3 hivers consécutifs.

Des hivers pendant lesquels, contrairement aux idées reçues, il ne faudra pas oublier d’arroser les plantes. Une opération d’autant plus facile grâce au zip qui facilite l’accès et l’ouverture.

www.nortene.fr

Equipement : Winterzip, la housse hivernale

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.