107-maison californienne

Le paysage des villes californiennes et leurs pelouses verdoyantes symboles de l’« Américan Way of Life » est en pleine mutation, ce qui offre de belles opportunités aux entreprises du paysage.

La sècheresse qui sévit en Califormie depuis trois ans a considérablement asséché les nappes phréatiques menaçant l’approvisionnement en eau des 38 millions d’habitants et poussant les politiques à prendre des mesures pour palier ce problème. Ainsi, la municipalité de Los Angeles subventionne à hauteur de 3 dollars par mètre carré de pelouse remplacé par des pierres, galets, plantes grasses et autre végétation moins gourmande en eau pour réaliser des économies en eau. Autre mesure prise, cette fois ci par le Gouverneur : l’interdiction des systèmes de jets qui répandent l’eau sur les trottoirs et allées et la restriction à deux arrosages hebdomadaires pour les pelouses. Et ainsi, laisser jaunir sa pelouse l’été dans un quartier huppé n’est plus passible d’une amende, ce qui était le cas auparavant dans certaines municipalités.

Ce concept du “gazon contre dollars” présente une aubaine pour les paysagistes. Ainsi, par exemple la société Go Green Gardeners a vu son activité dopée de 30 % en remplaçant par exemple les jets d’arrosage automatique qui entrainent une forte déperdition en eau par des systèmes directement au pied des plantes. Source

Et pour quelques dollars de plus… transformez votre pelouse en jardin sec

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.