LUC JAHIERJ’ai toujours été davantage intéressé par la maçonnerie paysagère que par le végétal. De plus, ce type de prestation était plus facile à rentabiliser. J’ai plaisir à travailler avec le minéral, en particulier la pierre naturelle. 

Ces mots sont ceux de Luc Jahier, qui a créé son entreprise du paysage en 1986. Le paysagiste a débuté dans l’entretien d’espaces verts et près de vingt ans plus tard, Mat Environnement ne touche plus au végétal. La société, basée à Châteauneuf-sur-Loire, dans le département du Loiret (Centre), a fait du minéral sa spécialité.

P.P.M : Pourquoi faire le choix d’arrêter le végétal pour vous concentrer sur le minéral ?

L.J. : J’ai toujours été davantage intéressé par la maçonnerie paysagère que par le végétal. De plus, ce type de prestation était plus facile à rentabiliser. J’ai plaisir à travailler avec le minéral, en particulier la pierre naturelle. Mais là encore, avec l’évolution du secteur, il a fallu s’adapter. Devant la montée en puissance des importateurs de pierres naturelles et la forte baisse des marges, j’ai opté pour la pierre reconstituée. Son offre s’est considérablement étoffée ces dernières années et elle rend entière satisfaction aux clients.

P.P.M : Comme si cela ne suffisait pas, vous arrêtez aussi les appels d’offre !

L.J. : C’est vrai. L’accumulation des instances décisionnaires et des réunions m’a poussé à me retirer des marchés publics au début des années 2000. A mon niveau, il devenait de plus en plus difficile de mettre en œuvre ce type de chantiers. Fini le temps où le maire nous faisait part directement de son avis ! Sans compter l’allongement des délais de paiements…

P.P.M : Que reste-t-il à Mat environnement aujourd’hui ?

La suite de l’interview de Luc Jahier à découvrir dans le prochain numéro de Profession Paysagiste

Pour vous abonner, cliquez ici 

La phrase d’actu… de Luc Jahier

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.