_phrase« Nous avons choisi la simplicité et la rapidité. En adhérant à la MDSAP, nous avons pu immédiatement commencer à proposer des prestations d’entretien. Ensuite, le logiciel informatique que nous partageons avec la coopérative est très pratique : nous réalisons nos devis en mentionnant l’identité de l’intervenant et du client. La facturation est plus simple à gérer ».

Raphaël Visonneau, gérant de Baobab Paysagiste en Loire-Atlantique

 

Entretien : confiez la gestion administrative à une coopérative 

Pour palier les nombreuses tâches administratives qui s’amoncellent sur les bureaux des gérants ou de leur secrétaire, il peut être intéressant de s’offrir les services d’une coopérative. Confier la gestion administrative des opérations d’entretien évite de créer une nouvelle structure juridique et de devoir jongler entre deux systèmes de TVA. La Maison des services à la personne (MDSAP) peut vous accompagner. 

Véritable alternative à la création d’une double structure, la MDSAP prend en charge la facturation de vos prestations d’entretien, émet des reçus fiscaux aux particuliers chaque début d’année. Elle met à la disposition de ses adhérents un outil spécifique permettant d’éditer devis et factures. « Nous remplissons les statistiques NOVA pour l’ensemble de nos adhérents et leur évitons de s’en charger individuellement. Chaque trimestre, nous saisissons un état des activités dans l’Extranet Nova, contenant des données mensualisées : nombre d’intervenants, de clients, heures travaillées », détaille Jodie Vidal, responsable commerciale de la MDSAP. « À noter que nous n’intervenons pas dans la relation clients de nos adhérents. Ils n’ont pas de grilles tarifaires imposées », précise-t-elle.

Retrouvez l’intégralité de cet article dans notre prochain magazine de Profession Paysagiste en cliquant ici.

La phrase d’actu… de Raphaël Visonneau

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *