« Grâce à la conception basse de son châssis et en version quatre roues motrices, cette débroussailleuse est efficace en frontal sur des pentes allant jusqu’à 25° et en latéral jusqu’à 30° »

Canycom passe chez Saelen

Depuis début juillet, Saelen ajoute à son catalogue la marque japonaise de débroussailleuses autoportées CanyCom. Le distribueur proposera les sept modèles de la gamme, appropriés pour l’entretien des espaces verts dont l’accès est difficile, l’entretien des routes, mais aussi celui des vignobles et des vergers.

 

_canycomLes débrousailleuses CanyCom permettent aux utilisateurs, du fait de la conception basse de leur châssis associé aux deux ou quatre larges roues motrices, de débroussailler efficacement des zones en pente difficiles d’accès, de 25° en frontal ou 30° en latéral. Ainsi, les CanyCom franchissent allègrement les pentes, grâce à leur garde au sol plus haute que la moyenne du marché. Les machines sont dotées d’un blocage de différentiel mécanique pour une adhérence renforcée sur terrains accidentés.

Côté puissance, le moteur Robin Subaru autorise une fauche efficace des broussailles et herbes denses et grasses. L’opérateur peut ajuster la hauteur de coupe de 0 à 1500 mm sur 21 positions. Deux vitesses d’avancement sont proposées jusqu’à 13.89 km/h et 7.7 km/h en opération. Le rendement atteint jusqu’à 7 300 m² à l’heure. Les modèles passent à la demande de quatre à deux roues motrices. La transmission hydrostatique souple et progressive permet un travail de précision.

La phrase d’actu

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.