102-phrase« L’innovation est la condition indispensable à la santé, au développement et la pérennité des entreprises. Ce n’est pas un fait nouveau mais innover est d’autant plus indispensable en temps de crise, pour s’adapter aux marchés »

Dominique Douard, entrepreneur du paysage et président de Val’hor

Val’hor et l’Unep coorganisent la première édition du concours de l’innovation pour les entreprises du paysage. Ce concours encourage toutes les démarches innovantes, qu’elles soient techniques, sociales, environnementales, organisationnelles ou encore commerciales, mises en œuvre par les entreprises du secteur. « L’innovation est la condition indispensable à la santé, au développement et la pérennité des entreprises. Ce n’est pas un fait nouveau mais innover est d’autant plus indispensable en temps de crise, pour s’adapter aux marchés », affirme Dominique Douard, entrepreneur du paysage et président de Val’hor. Convaincu que l’innovation est au cœur du progrès, et nécessaire pour développer la compétitivité des entreprises sur leurs marchés, le jury de professionnels du paysage sélectionnera sur dossier les initiatives mises en place par les candidats. « Tous les entrepreneurs du paysage peuvent concourir, quelle que soit leur activité principale (création et entretien de parcs et jardins, terrains de sport, végétalisation, élagage, paysagisme d’intérieur…). Il suffit qu’ils témoignent de la mise en place récente d’une démarche innovante au sein de leur entreprise », précise Catherine Muller.

La clôture des inscriptions est le 15 août 2014. Le palmarès sera dévoilé fin octobre à Toulouse lors du Congrès de l’Unep.

Informations et inscriptions sur www.concours-innovation-paysage.com

La phrase de… Dominique Douard

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.