OLYMPUS DIGITAL CAMERA« Malgré les turbulences économiques qui frappent notre pays depuis maintenant de trop nombreuses années, les entreprises artisanales en général, et celles des travaux publics et du paysage en particulier parviennent à résister tant bien que mal »

Françoise Despret, présidente de la CNATP

À l’occasion des vœux pour 2014, l’heure est au bilan de l’année écoulée.  « Malgré les turbulences économiques qui frappent notre pays depuis maintenant de trop nombreuses années, les entreprises artisanales en général, et celles des travaux publics et du paysage en particulier parviennent à résister tant bien que mal », constate Françoise Despret, présidente de la CNATP avant d’ajouter « C’est essentiellement parce qu’elles sont l’économie de proximité par excellence. C’est une économie qui ne se voit pas mais qui maintient le lien social. Elle a une grande capacité d’adaptation et elle préserve, par nature, ses salariés ». Toutefois constate-t-elle, « l’activité est très tendue pour les entreprises qui font des appels d’offre, et ce n’est pas seulement à cause des élections. Ce qui permet de tenir, c’est que les particuliers ont finalement besoin de réaliser des travaux. Ceux qui osent agissent. Concilier relance, confiance, finance. C’est ce qu’il faut réunir pour que ça reparte ».

La CNATP s’est jointe à la mobilisation de l’UPA (Union Professionnelle des Artisans) : “sacrifié mais pas résigné”. « Je tiens particulièrement à ces quelques mots : “pas résigné”. Ils symbolisent ce que nous sommes : chefs d’entreprises combatifs et entreprenants. Nous ne sommes pas résignés et nous nous tournons totalement vers l’avenir », conclue la présidente.

La phrase… de Françoise Despret

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.