49-JC_portrait_3“Les aides pour les salariés créateurs ou repreneurs d’entreprise ont été supprimées. Cette mesure visait à « encourager les salariés à créer ou à reprendre une entreprise en leur permettant de cumuler une activité salariée et une activité indépendante tout en étant exonérés des cotisations sociales dues au titre de leur nouvelle activité” 

Jérôme Cahuzac, ministre du budget, à l’assemblée nationale

Les salariés créateurs ou repreneurs d’entreprise pouvaient, grâce à la Loi Dutreil de 2003, bénéficier d’exonération de cotisations sociales pendant 12 mois tant que leurs revenus n’excédaient pas 120 % de Smic brut. Cette mesure a été abrogée par la Loi de finances de 2013. Les aides à la création d’entreprise sont dans le collimateur du gouvernement. En effet, la cour des Comptes a publié un rapport accablant sur les dispositifs de soutien à la création d’entreprise, jugés trop nombreux et trop coûteux sans être bien ciblés. C’est dans ce contexte que Jérôme Cahuzac, ministre du budget, a expliqué que cette mesure avait initialement été prise pour « encourager les salariés à créer ou à reprendre une entreprise en leur permettant de cumuler une activité salariée et une activité indépendante tout en étant exonérés des cotisations sociales dues au titre de leur nouvelle activité ». Cependant, en 2011, seules 1 500 personnes y aurait eu recours, c’est pourquoi le gouvernement Ayrault a décidé de l’abroger. Avec cette suppression, le gouvernement compte économiser 4 millions d’euros, il lui reste à en trouver 5,6 milliards. Le ministre avait affirmé la veille que pour réaliser ces économies, il y aurait 

La phrase… de Jérôme Cahuzac

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.