« Urssaf, inspection du travail, conflits avec la banque, DRH… sont les joies qui rythment mon quotidien de jeune dirigeant d’entreprise. Bien loin des stock-options, salaire mirobolant ou encore culbutage de secrétaire auxquels je croyais être promis en devenant à mon tour un salaud de patron » 

Julien Leclercq, jeune entrepreneur bien décidé à tordre le coup aux stéréotypes qui collent à la peau des patrons

Le patron n’a pas toujours bonne presse, parfois à juste titre, mais bien souvent de manière tronquée. Être chef d’entreprise implique cette capacité à endosser plusieurs casquettes, dont celle de manager, parfois dure à porter. Julien Leclercq, jeune chef d’entreprise de 30 ans à la tête d’une agence de communication depuis trois ans a décidé de tordre le coup aux idées reçues sur les patrons et de resserrer les liens avec les salariés. Son cheval de Troie, un livre, « Chroniques d’un salaud de patron », à paraître le 1er mai et un blog sur le sujet, à découvrir dès à présent en ligne en cliquant ici.

Dès la première page du site internet il confie « J’ai la chance de travailler avec des gens exceptionnels dans un environnement idyllique. Et accessoirement de faire un métier passionnant. Malgré tout, l’investissement sans relâche et la pression inhérente à ce genre de poste me semblent mériter bien mieux que le traitement auquel les dirigeants d’entreprise ont droit. Créer un emploi est devenu un risque considérable, que de moins en moins de gens sont prêts à prendre. Il est plus que jamais grand temps de réhabiliter ces personnes ».

Et pour conclure, cette petite phrase dans son mot d’accueil sur son blog, « je suis un optimiste invétéré et j’ose croire que tout cela va changer. Mais aujourd’hui, il faut bien le reconnaître, être patron n’est pas simple ».

www.salauddepatron.fr

La phrase… de Julien Leclercq

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.