“A l’Unep, nous devons d’être représentatif de la profession, notamment face à la concurrence du secteur du bâtiment. Il ne faut pas baisser les bras, toutes les actions que l’on peut mener face au travail illégal sont bonnes à prendre. Des démarches concrètes sont réalisées, et ça avance !”

De Laurent Bizot, paysagiste et président de l’Unep Ile-de-France.

Les chiffres du travail illégal sont difficiles à évaluer, le secteur agricole (dont fait partie le paysage) est un des six secteurs prioritaires qui a été identifié par l’Etat comme activité où il faut intervenir avec urgence afin de trouver des solutions. Ce secteur est fortement touché du fait d’un fort recours à la main d’œuvre (même si les travaux sont de plus en plus mécanisés) pour les différents travaux qui composent son activité.

Le travail illégal est un sujet qui mobilise et fait réagir tous les intervenants du secteur du paysage. Des zones d’ombre subsistent dans l’interprétation des lois et les devoirs de chacun, toutes les explications dans le numéro de février…

LA PHRASE DE LA SEMAINE

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.