104-dairon« Avant, je travaillais six jours sur sept, je passais cinq jours à travailler concrètement pour l’entreprise et un jour à faire l’administratif. Aujourd’hui c’est l’inverse »

Michel Dairon, pdg de l’entreprise éponyme

Même constat pour Matthieu Le Moynier, paysagiste à Aix-en-Provence (13), « on nous charge de paperasse. On vit dans une autre stratosphère ». La lourdeur administrative pour la gestion quotidienne des entreprises est déplorée par un grand nombre de chefs d’entreprise car elle empêche de se consacrer pleinement à son activité. Et c’est sans parler des petites entreprises qui renoncent à répondre aux appels d’offres, faute de temps, comme Philippe Rommel, gérant d’Avenir Paysage dans la Nièvre : « Nous ne faisons presque pas de marchés publics. Le temps à consacrer à la réponse aux appels d’offres est trop long ».

La phrase… de Michel Dairon

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.