103-nantes

Pour mettre un nom aux herbes sauvages qui poussent dans des endroits improbables, Frédéric Soulard, de l’association “L’écume des mots” propose une intervention inhabituelle intitulée “Nommer les plantes pour changer le regard des gens“, ainsi une signalétique sauvage dans les rues de Nantes permet de mettre un nom sur ces “mauvaises herbes”.

En voir plus

La ville de Nantes se pare d’une signalétique sauvage pour “mauvaises herbes”.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.