Les jardins à la française occuperont six hectares et demi de terrassement commandés par Louis XIV. Leur dessin a été composé et mis en place en 1734. Le Conseil d’administration du domaine national de Chambord a donné à Jean d’Haussonville, directeur général, l’autorité de procéder aux travaux de restauration des jardins à la française de Chambord.

Chambord (c) Be drone - DNC_page couverture 2Ces jardins forment l’état des abords le plus long qu’ait connu Chambord, dans une sorte de projection de l’architecture du château vers l’extérieur. Ils sont traversés, comme par une flèche, par un grand axe long de 4,5 kilomètres qui donne la position de l’escalier à doubles révolutions. Le projet de Chambord est exemplaire dans la fidélité de la restitution et rare dans le croisement des données scientifiques : archives, plans anciens, gravures mais aussi prospection géophysique confirment à quelques dizaines de centimètres près les emplacements figurant dans les plans.
Les appels d’offre sont lancés sans délais de façon à ce que les travaux puissent commencer sur le terrain à l’automne et être livrés en décembre 2016. Le fleurissement sera mis en place au printemps.

Le projet de la Grande Promenade, inauguré à l’été 2016, s’inscrit dans cette même démarche de requalification. Plus de vingt kilomètres de sentiers ouverts dans une zone jusqu’ici fermée au public permettront ainsi aux visiteurs de découvrir la richesse de la biodiversité du domaine à partir de nouveaux points de vue.

 

LANCEMENT DES TRAVAUX DES JARDINS A LA FRANÇAISE DE CHAMBORD

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.