C’est le nombre de projets pour les paysages

Le 8 septembre dernier, Ségolène Royal, ministre de l’Écologie et du développement durable et de l’énergie, s’est vue remettre le rapport “Paysage et aménagement : propositions pour un plan national d’actions”. Élaboré par le Conseil général de l’environnement et du développement durable, il vise à donner les contours d’une nouvelle politique des paysages et des jardins associant l’attractivité des territoires et une croissance verte. Ce rapport fait le constat que : le paysage n’est pas considéré comme un axe à part entière des démarches de l’aménagement de l’espace et que le paysage quotidien connaît une tendance régulière à la banalisation, voire à la dégradation. L’enjeu, affirme le ministère « est de faire évoluer les pratiques vers une meilleure valorisation du paysage et, par exemple, d’encourager les municipalités à penser l’espace public, le jardin et les paysages avant la création architecturale ou les opérations d’aménagement. Cette réunion de travail a permis de partager les constats, d’envisager les solutions et les propositions qui pourraient nourrir une nouvelle politique des paysages et des jardins, pour une croissance verte ».

Hier Ségolène Royal a donc présenté une communication relative à la reconquête des paysages et à la place de la nature en ville. Le Plan d’action actionne dix leviers. Le premier passe par le lancement du Printemps des Paysages et des Jardins en mai 2015, en partenariat avec les collectivités territoriales, avec la création d’un palmarès de « 1000 projets pour les paysages » et avec l’intégration des aménagements paysagers dans la démarche « Terre saine, commune sans pesticides » lancée en mai 2014. Autre point notable pour les entrepreneurs du paysage, le 10e levier d’action qui consiste à renforcer l’emploi dans les métiers du paysage. Tout cela semble de bon augure pour la profession, il reste à voir si les marchés suivront vraiment.

Source

Le chiffre d’actu : 1 000

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.