Comme le nombre de journées de travail perdues en raison d’accidents de la route en 2012 d’après le rapport de gestion des risques professionnels de la Caisse nationale d’assurance maladie des salariés

Le risque routier professionnel est une problématique des entreprises du paysage. Certains mettent en œuvre des actions pour les réduire, d’autres pas encore. Pourtant, si cette notion est bien intégrée, il est possible de diminuer le coût total de détention du parc automobile. D’un point de vue juridique, les entreprises ont l’obligation d’identifier les risques et de les prévenir pour préserver les salariés. D’après une enquête de l’inspection du travail après 2 276 contrôles effectués sur des entreprises du BTP et du paysage notamment, seules 44 % d’entre-elles avaient engagé des actions de prévention.

Le chiffre d’actu : 5,2 millions

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.