Alors que nous sommes nombreux de retour dans les bureaux, les végétaux s’avèrent une réponse concrète à la distanciation sociale, mais aussi pour un air intérieur de meilleure qualité…

© Merci Raymond

Durant cette « phase 2 » du déconfinement, une grande majorité d’entreprises ont ou vont entamer un dispositif de retour progressif des salariés sur leur lieu de travail. Ce retour sur site entraine un réaménagement des espaces pour les rendre conformes aux normes sanitaires et assurer la sécurité des collaborateurs. Merci Raymond, startup éco-responsable spécialisée dans la végétalisation et l’agriculture urbaine, partage ses conseils, astuces et idées pour un retour au bureau par les plantes !

Conseil n°1 : assurer la distanciation sociale grâce à des séparateurs naturels
L’aménagement végétal des espaces de travail et autres espaces de rencontre répond à des enjeux actuels de bien-être et de dépollution grâce aux vertus des plantes. Aussi, à l’heure où les espaces de vie sont repensés plus que jamais, les plantes permettent de séparer et d’assurer l’intimité des collaborateurs en respectant les mesures sanitaires en vigueur.

Conseil n°2 : privilégier des végétaux dépolluants pour assurer le bien-être des collaborateurs
L’air des bureaux est 10 à 100 fois plus pollué que l’air extérieur. Or, nous passons 80% à 90% à l’intérieur de bâtiments. L’air que nous respirons provient donc à 80% d’espaces clos contenant toutes sortes de polluants volatiles pouvant avoir des effets nocifs sur la santé (toux, migraines, irritations…). Les plantes transforment les molécules toxiques contenus dans l’air en nutriment ou les stockent dans leurs tissus. Parallèlement, elles émettent de la vapeur d’eau par un processus de transpiration qui vient humidifier l’air, le rendant plus sain. Le taux d’humidité augmente de 4% à 8%, ce qui réduit les problèmes liés aux gènes respiratoires, à l’asthmes et l’irritation de la peau.

Alors que la crise sanitaire nous pousse à rechercher un air intérieur le plus sain possible, il est essentiel de privilégier des plantes assainissantes dans les espaces de travail, telles que le Pilea, le philodendron, l’asparagus ou encore le Chlorophytum comosum.

Source : Merci Raymond

Les végétaux au bureau : un marché à prendre

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *