Laurent Bizot, Président de l’Unep – les entreprises du paysage, a adressé une lettre au Gouvernement le 22 avril 2020, faisant suite aux dernières annonces sur les conditions de reprise des activités professionnelles.
L’Unep demande la mise en place rapide de mesures (sanitaires, matérielles) visant à favoriser la reprise d’activité de la filière et, d’autre part, à soutenir les entreprises durant la crise. Ces dernières interviennent dans l’aménagement d’espaces verts publics et privés, et leur entretien au quotidien.
Conformément aux directives du Gouvernement, les entreprises de la filière ont majoritairement cessé ou limité fortement leurs activités, dans le souci d’assurer au mieux la sécurité des 97 300 actifs du secteur et de la société.
Quelques chiffres sur la situation actuelle :
•71 % des entreprises ont cessé complètement ou ralenti leur activité et seules 29% d’entre elles ont pu maintenir une activité normale
•72% des entreprises du paysage bénéficient actuellement des mesures de chômage partiel, et 23% ont demandé l’obtention d’un prêt exceptionnel (prêt garanti par l’Etat, BPI)
•70% (85% pour les entreprises de plus de 20 salariés) déclarent ne pas pouvoir assurer des conditions sanitaires permettant une reprise de l’activité – à cause d’absence de recommandations officielles notamment
Source : Enquête I+C pour l’Unep réalisée du 6 au 10 avril 2020 auprès de 578 entreprises du paysage
Lettre de Laurent Bizot président de l’UNEP au gouvernement

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *