« On nous demande de façon croissante de payer en espèces pour les petits montants de l’ordre de 300 à 500 euros », a témoigné Catherine Muller, présidente de l’Unep dans le quotidien économique des Échos vendredi dernier à propos de la hausse de la TVA pour les prestations de service à la personne.

Lire l’intégralité de l’article

On parle du paysage dans la presse économique

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.