Mardi dernier, « un jeune paysagiste qui travaillait dans le jardin d’une propriété privée s’est sectionné le doigt en manipulant un taille-haie », peut-on lire dans le Dauphiné Libéré.

Cet accident rappelle l’importance du port des EPI sur les chantiers d’entretien et de réalisation.

Sécurité

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.