De plus en plus utilisées pour garnir les façades en ville, les plantes grimpantes regorgent d’une diversité d’espèces et de potentialités d’usages. Certaines associations originales permettent d’ailleurs d’offrir une floraison et un intérêt tout au long de l’année.

22.04.2016On retrouve fréquemment les mêmes essences de grimpantes dans les projets d’aménagement. Et très souvent, c’est isolées sur une treille ou une pergola que l’on vient les installer. Pourtant, bien utilisées, les plantes grimpantes offrent de multiples possibilités. Vivaces ou annuelles, variétés à feuillage persistant ou caduque, à la croissance et à la floribondité variable, à fruits comestibles, odorantes… Les grimpantes sont d’une diversité étonnante qui ne demande qu’à être exploitée !

Dans la gamme des clématites, dîtes les « Reines des grimpantes », plus de 350 variétés sont commercialisées avec des coloris, formes et tailles des fleurs très variés et des périodes de floraison qui s’échelonnent de janvier à décembre. Le choix peut même s’avérer difficile tant la gamme est diversifiée. Néanmoins, la floraison ne doit pas être le seul critère de choix. Sa mauvaise utilisation vaut à la clématite une réputation de plante difficile à conduire. Mais bien utilisée, cette dernière peut végétaliser une façade à moindre coût. Ainsi, il faut veiller à ce que la croissance de la plante soit adaptée à l’usage que l’on veut en faire et à la hauteur de son support.

 

Sondage : Quelles plantes grimpantes utilisez-vous dans vos différents aménagements ?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

I accept that my given data and my IP address is sent to a server in the USA only for the purpose of spam prevention through the Akismet program.More information on Akismet and GDPR.